4x10 - La cristallisation calorifique




Pour en savoir plus...

Les 49 g d'acétate de sodium produits dans l'épisode précédent sont dissous dans 70 g d'eau. Ces proportions ne permettent pas une dissolution totale à 20 °C, mais à une température plus élevée. Il suffit donc de chauffer jusqu'à dissolution totale, puis de laisser refroidir jusqu'à 20 °C. L'acétate de sodium est en solution sursaturée et ne précipite pas. La moindre perturbation initie la recristallisation, comme dans le cas de l'eau en surfusion (voir l'épisode 1x07).

Cette recristallisation est un phénomène exothermique ; on l'utilise donc pour créer des poches chauffantes. Celles-ci sont réutilisables puisqu'il suffit de les faire cuire dans de l'eau bouillante jusqu'à ce que tous les cristaux d'acétate de sodium soient à nouveau dissous.