4x05 - Le fer qui chauffe




Pour en savoir plus...

L'oxydation naturelle du fer à l'air humide est un processus très lent, il faut plusieurs années pour oberver la formation de rouille Fe2O3. On peut accélérer ce processus en trempant du fer dans du vinaigre. Il se passe alors les réactions suivantes :

Fe + 2 H+ Fe2+ + H2

4 Fe2+ + O2 + 2 H2O 4 Fe3+ + 4 OH-

2 Fe(OH)3 Fe2O3 + 3 H2O

Ces réactions ne sont pas les seules à avoir lieu, la formation de la rouille est extrêmement complexe. Il se forme également d'autres produits, comme FeO, FeO(OH), Fe(OH)2. Ces réactions dégagent de l'énergie globalement, ce qui explique l'augmentation de température.

Après quelques jours, on voit apparaître la couleur de la rouille, et la bouteille s'est écrasée. En effet, le dioxygène de l'air de la bouteille ayant été consommé, la pression à l'intérieur diminue de 20 % environ.