2x05 - La glace au sel




Pour en savoir plus...

Lorsque l'on dissout du sel de cuisine NaCl dans de l'eau, cela a pour effet d'abaisser la température de fusion de la glace (c'est-à-dire la température de congélation de l'eau). Le mélange "idéal", que l'on appelle eutectique, est constitué de 23 % en masse de NaCl, il fond à une température de -21 °C. C'est la raison pour laquelle on peut l'utiliser jusqu'à -15 °C : en saupoudrant le sel, celui-ci va fondre la surface de la glace, le sel va ensuite se dissoudre, l'eau de surface deviendra donc salée et va pouvoir à son tour fondre la couche de glace suivante, et ainsi de suite jusqu'à ce que toute la glace ait fondu. Le mélange se congelant à -21 °C, il n'y a pas de risque de congélation jusqu'à -15 °C.

Si la température est plus froide (c'est rarement le cas en Suisse, mais pensez au Canada !), on utilise un autre sel qui a une température eutectique de -51 °C : le chlorure de calcium. Celui-ci étant plus cher et moins bon pour l'environnement, on lui préfère le sel de cuisine lorsque c'est possible. La dose à utiliser pour le salage des routes est importante : s'il y en a trop peu, il y a un risque de formation de verglas ; s'il y en a trop, cela gaspille le sel.