Thulium

Thulium

Le Thulium est le métal le plus rare de toute la série des 14 éléments de terres rares découvertes près de la ville d’Ytterby en Suède. Le thulium a été découvert en 1879 par Theodor Cleve, en même temps que d’autres terres rares, comme l’Holmium. Il l’a tiré de minerais rares comme l’euxénite ou la xénotine, présents dans certaines veines du granit suédois.

Son nom provient de la contrée mythique de Thulé, située à l’extrémité septentrionale du monde grec.

Mais Cleve ne l’a isolé que sous forme de chlorure TmCl3 et de sulfate Tm2(SO4)3, qui sont des sels verts solubles dans l’eau.

Le thulium métallique n’a été préparé pour la première fois qu’en 1950. C’est un métal mou qui ne s’oxyde pas facilement à l’air. Sa densité est de 9,321. Il fond à 1545 °C et bout à 1947 °C.

Vu sa rareté, l’oxyde se vend de 500 à 1000 $ le gramme. Le métal lui-même n’a pas de prix.

Vu sa rareté et son prix, on ne lui connaît pas beaucoup d’applications. Tout au plus l’ajoute-t-on à l’état de trace dans les pastilles servant de pigment bleu dans les écrans de télévision. En effet, le thulium fournit des raies d’émission dans le bleu-vert, dans un secteur qui n’est pas couvert par un autre élément.

Cela n’empêche pas John Emsley, auteur de Nature’s Building Block, et sommité dans le domaine des éléments, de le qualifier de « élément le moins important qui soit ».

Modifié le: jeudi 14 avril 2016, 10:33