Rhodium

Rhodium

Le rhodium est un métal rare et précieux qui se trouve mélangé en petite proportion dans le platine en provenance d’Afrique du Sud.  Et en effet, l’Afrique du Sud couvre les 80 % de la production mondiale de rhodium, qui n’est que de 10 - 30 tonnes par an.

Le rhodium a été découvert en 1803 par Wollaston à Londres, en même temps que les autres métaux dits de la mine du platine : le palladium, le ruthénium, l’osmium et l’iridium. Son nom a pour origine le mot rhodos, qui signifie rose en grec, à cause de la couleur rose que ce métal donne aux solutions de sulfate de rhodium.

Le rhodium est célèbre par les fluctuations extraordinaires que subit son cours. Le prix de vente d’une livre de rhodium a passé de 5000 $ en 2004, à 110'000 $  en 2008, pour retomber à 380 $ en 2009.  Ces énormes fluctuations proviennent d’une part de la spéculation, mais surtout de la loi de l’offre et de la demande. Comme le rhodium est une impureté du minerai de platine, plus on extrait de platine, plus on retire aussi de rhodium.

L’autre raison de la célébrité du rhodium est son éclat, qui est supérieur à celui du nickel. Les bijoux d’argent sont souvent plaqués au rhodium. Certes, l’argent est encore plus brillant que le rhodium, mais il se ternit vite à l’air, ce que ne fait pas le rhodium. Une couche ultrafine de rhodium donne donc plus d’éclat au bijou que tout le platine du monde. Le plaquage au rhodium se détecte à l’œil du spécialiste, parce qu’il est trop brillant.

Mais son principal emploi est loin de cet éclat. Le rhodium sert d’agent catalyseur dans les pots d’échappement catalytiques des automobiles. On en utilise aussi un peu pour la fabrication des thermocouples électriques.

A la différence du platine et de l’or, le rhodium n’est pas soluble dans l’eau régale (mélange des acides chlorhydrique et nitrique). Par contre, il est attaqué par le bisulfate de sodium fondu NaHSO4, et transformé en sulfate de rhodium(III) Rh2(SO4)3. C’est ainsi qu’on l’extrait et qu’on l’isole des autres métaux de la mine du platine. Le rhodium permet de synthétiser de nombreux dérivés, qui peuvent avoir un très grand nombre de degrés d’oxydation différents (six).

Modifié le: jeudi 14 avril 2016, 08:23