Plomb

Plomb

Le plomb est un métal très lourd, connu depuis la plus haute Antiquité, et ceci pour plusieurs raisons :

  • C’est un métal mou, à bas point de fusion, donc facile à modeler. Les Babyloniens ont fait des crochets fixés dans les pierres des ponts. Les Romains en faisaient des canalisations pour l’eau courante.
  • C’est un métal dont les composés étaient à la fois appréciés et redoutés. Selon Pline, l’acétate de plomb préserve les vins que les Romains importaient d’outremer, car il tue les bactéries qui transforment le vin en vinaigre.  En effet, l’acétate de plomb a un agréable goût sucré, ce qui était apprécié à une époque où le miel était la seule source de sucre. Mais hélas, il et toxique et perturbe le jugement : même l’empereur Caligula, grand buveur de vin adouci par le plomb, a épousé sa sœur et s’est décrit comme un dieu.

Les composés de plomb sont toxiques pour le cerveau. Ils créent des dérèglements du jugement à faible dose, qu’on appelle le saturnisme. Ainsi l’équipage du Capitaine Franklin, pris dans les glaces pendant trois hivers successifs en 1853-1856 dans la banquise au Nord du Canada, a décidé de quitter leur navire en emportant un traîneau chargé une cargaison d’éponges et de clous : les marins, intoxiqués par le plomb ayant servi à souder leurs boîtes de conserve, ont pris une série de décisions qui ont coûté leur perte. Ils sont morts d’épuisement à quelques kilomètres de leur bateau.

Le plomb est un métal qu’on a longtemps cherché à transformer en or. En vain. Cette croyance moyenâgeuse vient du fait que les minerais de plomb d’Espagne contiennent un petit pourcentage d’argent, et qu’il n’est pas absurde de penser qu’avec un peu de doigté, on peut augmenter le rendement d’un minerai en argent…

Aujourd’hui, le plomb connaît plusieurs utilisations. La soudure est un alliage de plomb. Mais contrairement à la croyance populaire, les dentistes ne l’utilisent pas pour obturer les caries.

Le plomb est le constituant principal des batteries qui équipent toutes les voitures du monde. On cherche depuis des années à le remplacer, sans succès jusqu’ici.

Le plomb est aussi celui qui absorbe le plus efficacement les rayons de la radioactivité et les rayons X. On en fait des murs de plomb, ou des tabliers de protection pour les travailleurs qui risquent d’être soumis aux irradiations X ou gamma.

Parmi ses composés, on peut citer :

  • la galène, ou sulfure de plomb PbS. C’est le principal minerai de plomb. On l’utilisait autrefois comme détecteur d’ondes radio au début du 20ème siècle.
  • l’oxyde de plomb Pb3O4, appelé aussi minium, forme une poudre rouge qui possède un très grand pouvoir couvrant. On l’incorpore à des vernis pour protéger de la rouille les objets de fer exposés aux intempéries.
  • le silicate de plomb, fondu avec du verre ordinaire, forme un verre qu’on appelle cristal, et dont les reflets chatoyants sont appréciés des connaisseurs.
  • le plomb-tétraéthyle est un liquide qu’on ajoutait à l’essence de voiture, comme agent anti-détonant, mais qu’on remplace de plus en plus par le tertiobutyl-méthyl-éther, moins polluant.

 

Modifié le: mercredi 13 avril 2016, 09:34