Erbium

Erbium

Voilà un métal peu courant, dont peu de gens connaissent l’existence, car il est rare et difficile à extraire de ses minerais.

L’Erbium est un des 14 éléments appartenant à la famille des « terres rares », qu’on trouve en général mélangés dans les mêmes minerais, et qu’on a beaucoup de peine à séparer les uns des autres. Le premier de ces minerais à avoir été étudié, la gadolinite, a été trouvé près du village d’Ytterby, en Suède. Les chimistes qui ont analysé ce minerai ont été surpris qu’on puisse trouver autant d’atomes différents et inédits dans ce seul minerai. A tel point qu’ils ont eu de la peine à leur attribuer un nom original à tous. Après avoir baptisé le premier Ytterbium, on a nommé les suivants en enlevant des lettres à ce mot, pour obtenir le Terbium, puis l’Erbium, et enfin l’Yttrium.

Mais comme ces éléments des terres rares possèdent presque les mêmes propriétés chimiques, on a eu beaucoup de peine à les séparer. L’Erbium et le Terbium sous forme d’oxyde ont été découverts et partiellement séparés en 1842 par Mosander. Mais il a fallu attendre 1905 pour qu’on réussisse à séparer leurs oxydes à l’état pur.

L’erbium a été isolé de la gadolinite sous forme d’oxyde Er2O3 par Gorges Urbain, en 1905. Là encore, il a fallu attendre 1934 pour que Klemm et Bonner parviennent à isoler le métal pur, et pour constater que c’est un métal gris et mou. L’oxyde d’erbium Er2O3 possède une belle couleur rose qu’on utilise pour teinter les céramiques et les verres, car cette couleur résiste au feu.

Modifié le: jeudi 14 avril 2016, 10:20