Argent

Argent

Dans le langage courant, l’argent est synonyme de richesse, un peu comme l’or. Et en effet, les pièces de monnaie ont été de tout temps faites en argent. Ce métal est assez rare, et il ne s’oxyde que très lentement à l’air. C’est l’idéal pour des monnaies et les bijoux.

Les pièces de monnaie sont donc toutes en argent (ou en or) depuis l’Antiquité. Cette pratique a été brusquement interrompue dans les années 1960, où on a assisté à la lente disparition des pièces de monnaie. C’était dû au fait que les mines d’argent s’épuisaient, et que l’industrie qui utilise ce métal trouvait plus avantageux de fondre des pièces de monnaie que d’aller le chercher dans des mines toujours plus pauvres (argentite Ag2S du Pérou). Les pires étaient les lires italiennes qui avaient pratiquement disparu du marché : les commerçants italiens avaient pris l’habitude de rendre la monnaie en ... bonbons (100 lires = 10 centimes suisses). Tous les états industriels ont alors réagi et remplacé en 1968 toutes leurs pièces d’argent par des pièces de cupro-nickel, la Suisse aussi.

Au 20ème siècle, le principal usage industriel de l’argent était l’industrie de la photographie. Une pellicule argentique contient du bromure d’argent, poudre jaune pâle qui noircit quand il est exposé à la lumière, même un court instant. Aujourd’hui, ce procédé est démodé, depuis l’apparition de la photo numérique. Mais à l’époque, on avait besoin de tonnes d’argent pour en recouvrir les pellicules photographiques.

En chimie, l’argent est connu pour les taches indélébiles qu’il laisse partout. Par exemple, le nitrate d’argent est un sel blanc soluble dans l’eau, qui semble ne rien avoir de particulier. Une tache de nitrate d’argent est invisible au début. Mais au bout d’une heure ou deux, elle se transforme en tache grise ou noire, qu’on n’arrive plus à faire disparaître. Sur la peau, il faut attendre une semaine ou deux que la peau se renouvelle, pour voir disparaître cette tache.

Tous les composés d’argent noircissent à la lumière. Pour le bromure d’argent AgBr, c’est très rapide, puisqu’on l’utilise en photographie. Pour le nitrate, c’est plus lent. Pour le silicate, c’est aussi très lent, mais c’est surtout réversible, Les verres de lunettes faites en silicate deviennent foncées puis opaques au soleil. Mais déposé à l’abri de la lumière, le verre ainsi bruni se décolore. Ce verre est dit « photochromatique ».

Explication : chimiquement, les composés d’argent réagissent tous à la lumière en déposant de l’argent métallique noir, et le reste de la substance (brome, nitrate, etc.) s’élimine si elle le peut. Dans un verre, elle ne le peut pas. A l’obscurité, l’argent et le reste de silicate se réunissent facilement et régénèrent le silicate d’argent.

A l’heure actuelle le principal usage de l’argent reste les objets de valeur : bijoux, médailles, vaisselle de luxe. Les petites piles de format bouton sont faites en oxyde d’argent, d’où leur prix élevé.

Modifié le: mardi 6 août 2013, 08:36